Avertir le modérateur

05/07/2012

NO PASARAN LE FN: A propos d'un cas d'indigence médiatique

 

Sarkozy? Connais pas...

L'urgence, à droite, est à la reconstruction. Pas la reconstruction d'une doctrine ou de valeurs alors que l'UMP s'est autodétruite en endossant toutes les contorsions démentes du sarkozysme, jusqu'à brûler ce qui restait du gaullisme et de l'héritage du Conseil National de la Résistance

Non, la reconstruction d'une image médiatique.

On reconnaîtra à Roselyne Bachelot d'avoir senti le vent tourner avant les autres, ce qui lui a permis d'être la première à pondre son monument d'autopromotion sirupeuse, "A feu et à sang".

Grâce à la vacuité des media, elle a ainsi pu un temps bénéficier d'un effet d'annonce, et pipoter sur les plateaux la fable de la bonne fille humaniste "trop désolée" de voir son Prince Charmant choréique céder aux sirènes des Buisson et autres Guéant, au lieu d'écouter la voix de la raison et de la compassion, la voix de la visiteuse médicale vendue aux lobbies pharmaceutiques qui mit en place une campagne en vaccinodromes ridicule et dispendieuse après avoir déféqué d'une grande hauteur sur les généralistes français pour justifier de s'être fait refourguer des vaccins par lots de dix qui finirent à la poubelle, la voix de la petite télégraphiste qui en 2008 défendait avec zèle les franchises sur les soins appliquées aux cancéreux, au nom de la solidarité nationale.

PHARMAnetwork_mag_8.gif

Roselyne Bachelot s'essuya longuement les pieds sur cinq longues années de sarkozysme rampant avant de marcher dans le guaino. Lequel jugea, et pour une fois on ne pouvait qu'être d'accord avec lui, comme quoi tout arrive, que la camelote pharmaceutique dépassait les bornes de la vulgarité et de l'indécence.

Mais Roselyne n'était pas seule.

Hier dans le Monde, c'est Rachida qui s'y colle. Ah, Rachida, on l'avait un peu oublié, et ça faisait un petit moment que les parquetiers de l'Elysée avaient rattrapé les rayures. Rachida, ce qu'il y a de bien avec elle, c'est qu'elle ose. Comme le dit Franck Bianchieri, dont j'apprécie particulièrement la lettre économique GEAB2020:

"C'est souvent le problème de l'arriviste, il doit choisir entre consacrer son énergie à faire son travail ou bien la dédier à construire la prochaine étape de sa carrière ( réseaux, communication, publicité sur lui-même,...); et, laissé à lui-même, sans contrainte forte, il fait toujours le même choix, sa carrière."

Dans le Monde, hier, Rachida, sublime, forcément sublime, se hausse sur ses escarpins pour fustiger les vieux barbons de l'UMP. Quelques coups de griffe à François Fillon, à NKM, avant de plaider bien sûr pour la féminisation et la diversité, et d'asséner la phrase qui tue:

"L'UMP risque aujourd'hui, si on laisse faire, d'être prise en otage par une caste qui se croit dispensée d'écouter le peuple", clame celle qui, ministre lamentable, passait plus de temps en robe Dior sur les couvertures des magazine people qu'à potasser ses dossiers.

dati.jpg

 

Petit jeu de l'été: L'une de ces deux personnes est une honte pour la République.

Un indice? :  L'autre a été condamné pour injures raciales et antisémites.

dati-bling-bling-3.jpg

"Une caste qui se croit dispensée d'écouter le peuple"?.... Non mais fous-toi de ma gueule, Rachida, ne te gêne pas....

Tout ceci serait anecdotique si la presse ne s'y mettait pas. Hollande est un peu trop "normal", il faut donc absolument sauvegarder le vivier de vipères, de scorpions et de mygales qui se cannibalisent à l'UMP, le maintien des ventes est à ce prix.
Dans "Les Inrockuptibles", cette semaine, c'est Thomas Legrand, éditorialiste multicarte, qui s'y colle.

Avec un argumentaire qui, n'en doutons pas, dopera les ventes et rétablira la confiance des lecteurs un temps mise à mal par la connivence réelle ou supposée ( les gens sont méchants) entre habitués du Siècle...

Car que lit-on dans ce vibrant plaidoyer digne d'un Zola, d'un Luther King? On lit que Thomas Legrand a un rêve, celui de sauver Willy.

Oui, pour Thomas Legrand et pour les Inrocks, magazine branché de gauche tant qu'elle est de droite, il est urgent de se réunir derrière un mot d'ordre digne des Brigades Internationales: "Sauver! la droite".

Vous avez bien lu. D'ailleurs je vous mets la couverture, en prime, gratis ( La maison ne recule devant aucun effort, mais ne fournit pas le metoclopramide)

EhS7M.jpg

Oui, vous les avez reconnus. Ils sont venus, ils sont tous là ( sauf Laurent Wauquiez, probablement bloqué dans l'Eurostar au retour d'une de ses mendications auprès de ses amis banquiers véreux de la City à lui qu'il a, mais qui savent reconnaître la grandeur des nations ou à défaut, des ambitions).

Ils sont tous là, ces trois quadra que les Inrocks n'hésitent pas à qualifier de " gaullistes et rénovateurs". Car pour les Inrocks, le bon droitier de compétition est branché, "jeune", svelte, facebooke et twitte tel un ouf. Oui, faut-il encore les présenter, ces rock-stars de la rébellion de la vingt-cinquième heure?

Bruno Le Maire, l'homme qui lâcha Villepin pour Sarkozy

François Baroin, le gendre idéal, favori de Sarkozy

Nathalie Kosciusko-Morizet, la porteuse de parole du nain choréique ( qui fait un peu moins la maligne depuis que le droiteux Buisson, qu'elle accuse d'avoir voulu faire gagner Charles Maurras plutôt que Nicolas Sarkozy, a révélé qu'elle lui faisait en privé des avances politiques encore récemment)

L'argumentaire de Thomas Legrand est d'une telle profondeur, que dans toute sa subtilité il faut ici le recopier, avec le respect dû aux visionnaires: "Il se peut qu'un jour, dans cinq ou dix ans, vous soyez amenés à voter  à droite pour faire barrage à l'extrême-droite. Autant que ce soit pour l'un de ces trois-là, non?"

Dolores Ibarruri, la Pasionaria, n'aurait pas dit mieux. No Pasaran le FN, avec nous les courageux gaullistes de la vingt-cinquième heure!

robert-capa-2.jpg

Oui, vous les avez reconnus, ces trois électrons libres, ces trois voix courageuses qui aux pires heures du sarkozysme clivant et dérégulateur portèrent haut les couleurs de la France et du gaullisme, surent faire rempart, de leur voix tremblante d'émotion mais jamais prise en défaut, contre le pire.

Ils étaient là quand des gosses se jetaient par les fenêtres pour qu'Eric Besson puisse faire du chiffre, ils étaient là quand Guéant jetait les étrangers en pâture au FN, ils étaient là quand Roselyne et Xavier taxaient les cancéreux, ils étaient là quand Guaino, Fernandel du colonialisme Banania, insultait par la bouche de sa marionnette les Africains coupables de n'être pas assez entrés dans l'Histoire...

Ils étaient là, fermant leur gueule.

Qu'ils continuent, putain, et Thomas Legrand avec.

03/05/2011

Patrick Roy est mort responsabilisé

1493679_3_d699_le-depute-socialiste-patrick-roy-atteint-d-un.jpg

Le député Patrick Roy est mort.

Nicolas Sarkozy salue son courage et sa volonté.

Les députés, gauche et droite confondus, lui avaient fait une ovation debout lors de son retour il y a quelques mois.

Comme tout patient cancéreux, Patrick Roy a combattu la maladie, et payé les franchises sur les soins qu'ont imposé les députés UMP, Copé en tête.

Il est mort responsabilisé.

Une grande victoire à ajouter au bilan moral des années Sarkozy.

C'était le 26 Octobre 2007, souvenez-vous en.

http://enattendanth5n1.20minutes-blogs.fr/archive/2007/11...

Et tous ceux qui aujourd'hui devant le naufrage du navire sarkozyste se redécouvrent à l'UMP une fibre sociale* devraient répondre à la question: "Avez-vous voté les franchises sur les soins? Avec-vous cédé à la ridicule lubie de votre chef? Avec vous responsabilisé ces cancéreux, ces diabétiques, ces sidéens, ces handicapés, que vous feignez aujourd'hui de plaindre?"

* ( Ne rigolez pas, Xavier Bertrand, le "traître sans couilles" ( Dominique de Villepin dixit) rappelle aujourd'hui dans ses interviews qu'il est un gaulliste social, et non pas un suppôt des assureurs privés...)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu