Avertir le modérateur

27/04/2011

Marianne, torchon de merde

Ce billet sera court parce qu'il faut parfois aller à l'essentiel.


Dans l'affaire de la tuerie de Nantes, Marianne prend une tête d'avance.


Alors que les média interviewent les imprimeurs, les amis d'amis, les voisins, la journaliste Stéphanie Marteau, dans Marianne, le journal qui donne des leçons de maintien, publie un article franchement abject, sur "la drôle de vie intime du couple Dupont De Ligonnès". Récupérant des posts attribués sans preuve à Agnès, la mère décédée, elle met en avant de croustillantes révélations sur la vie sexuelle, réelle ou phantasmée , de celle-ci. Même morte, cette femme doit pouvoir encore servir: titiller le lectorat et la rédaction nécrophile de Marianne.

La presse française ne pisse pas bien haut, mais là on est au-delà du cynisme, de l'ignoble. Les lecteurs qui commentent cet étron ne s'y trompent pas, et certaines de leurs réparties sont assez savoureuses. Mais moi, ça me casserait le cul de m'inscrire sur ce site de merde pour y poster un commentaire, dont acte.

PS: Un écrivain poli ne se permet pas ce genre d'attaque sur les média. Au cas où, on ne sait jamais, un jour, il pourrait bénéficier d'une critique positive sur un de ses livres, que sais-je, dans le média en question. Mais je ne suis pas un écrivain poli, et j'emmerde la rédaction de Marianne.

 

PPS: Sur le site de Marianne, les commentaires jugés injurieux pour l'auteur de l'article ont été modérés par l'équipe de rédaction ( entendez: supprimés), avec lien vers la charte des commentaires. Dommage, certains étaient assez amusants, comme l'invention par un des internautes d'un post où il était question de partouze avec l'ensemble du 3ème RPIMA. Cependant, la rédaction de Marianne, très à cheval sur les principes sauf quand il s'agit de conchier une morte, a fait barrage de sa vertu à ces élucubrations. L'honneur est sauf.

"Article 3 : Toute contribution au forum devra respecter la législation en vigueur en France et ne publier ou laisser publier aucun contenu contraire aux lois et règlements. Ainsi sont interdits, notamment, les propos contraires à l'ordre public, aux bonnes moeurs et à la dignité de la personne humaine, les propos ou contenus pédophiles, violents, racistes, révisionnistes, faisant l'apologie de crimes, diffamatoires, injurieux ou grossiers. Ne sont non plus pas autorisées, la provocation au suicide, la dénonciation calomnieuse, l'atteinte à la vie privée, à la représentation de la personne, au secret professionnel, au secret des correspondances, aux droits de la personne résultant des fichiers ou des traitements informatiques. N'ont pas non plus le droit d'être publiés, les contenus contraires au droit d'auteur et aux droits voisins, au droit applicable aux bases de données, au droit des marques, au droit à l'image, au droit au respect de la vie privée."

PPPS: L'article a été remanié dans l'après-midi, le nom du père putatif de l'un des enfants, livré en pâture au public, a été retiré. Les tags et mot-clés en fin d'article, eux, sont inchangés, un vrai inventaire à la Prévert, que ne ferait-on pas pour être de la fête, au moment où on enterre cinq personnes..."agnès, assassinat, drame familial, Dupont de Ligonnès, famille, forum, internet, massacre, nantes, sexe, tuerie, xavier" La classe internationale, quoi.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu