Avertir le modérateur

17/12/2007

Trahir plus pour gagner plus

cb5f12b8ac746f3ab6cddc8aa5216ca5.jpg

 

Selon la célèbre formule de Michel Audiard :« Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît ».

 


Nul risque donc pour Hervé Morin de passer inaperçu. Chef du Nouveau Centre, l’homme qui a trahi François Bayrou est sur tous les fronts. Et pour oser, il ose.

 

83210cb73b6cbbb1deac9e467478df20.jpg

 

C’est à lui qu’incombe la lourde tâche, nous explique le Figaro, d’éviter le lent déclin du rayonnement de la patrie des droits de l’homme à l’étranger : « Contrat en principe «imperdable» perdu au Maroc dans les avions de combat, recul de la France passée au quatrième rang mondial des exportateurs d’armement au profit de la Russie, «pressing» d’Israël qui pourrait à son tour dépasser les Français… La part relative de la France dans les ventes de matériels militaires tend à se dégrader dans le monde, alors que le marché est pourtant globalement en expansion. En 2006, les ventes d’armes ont atteint 65 milliards de dollars contre 55 milliards pendant des années. »

 

Et oui, triste constat, la France risque de se faire doubler au palmarès des marchands de mort. Mais Hervé « Pour trente deniers t’as plus rien » Morin veille.

 

Mieux encore, le Ministre étudie les possibilités d’aider encore et toujours plus au développement de ces petits entreprises innovantes et écologiques : « Les pays clients ne se contentent plus d’acheter des armes, ils s’offrent un package qui comporte des «off-set» ou compensations industrielles (implantation d’usines, transfert de technologie...) ou financières. Hervé Morin lance à cet égard l’idée de la création d’un fonds de soutien aux volets connexes des contrats d’armement. L’industrie d’armement, rappelle-t-il, a un effet d’entraînement dans de nombreux domaines civils. Et la relance des exportations est non seulement indispensable pour aider en 2009 à passer une «marche budgétaire» de 3 milliards d’euros mais encore à alimenter la recherche et développement, à faire tourner les usines en France et à maintenir l’emploi. »

 

Allez, sèche tes larmes, Serge Dassault, c’est pas demain la veille qu’on verra un Dassaulthon sur France 2 à Noël. Et c’est à Hervé Morin que tu le dois.

e1fa55590088b8c15093e2d2085a2eb2.jpg

 

Cet homme est partout, et sur tous les fronts il ose. Ainsi, pour récupérer un financement de l’Etat alors que son parti, le Nouveau Centre, ne répond pas aux critères nécessaires, Morin contourne la loi en s’alliant à un parti polynésien afin de bénéficier d’une disposition dérogatoire, qui va lui voir empocher chaque année 950.000 euros.

Soucieux des deniers publics, le ministre Morin, après avoir ravi à Philippe Douste-Blazy, tenant du titre, la casaque du félon politique de l'année, devra mettre les bouchées doubles et aider à la pacification de nombreuses régions du globe pour permettre à la République de rentrer dans ses frais.

Nul doute qu'il y mettra toute la puissance de son talent.

 

cb50f986ff9e86ba837ec7a85bc8d26f.jpg

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu