Avertir le modérateur

27/12/2010

Comment la santé devint rentable (9)

Lors de la pandémie H1N1, en faisant une fois de plus preuve de leur indépendance d’esprit vis-à-vis des pouvoirs et des pseudo-experts, les généralistes avaient encore hâté leur propre disparition, renforçant la conviction des politiques : il n’y avait rien à attendre d’un corps de métier aussi disparate, individualiste, rétif à toute directive administrative considérée à tort ou à raison comme infondée : le magistère de la santé devait être retiré au corps médical.

jean-luc_melenchon_reference.jpg

" Devant les campagnes de santé publique, on fait d’abord la campagne on discute après, pas l’inverse..."

Jean-Luc Mélenchon, expert de compétition en gestion pandémique, décrivant la taille de son érection à l'idée de pénétrer un vaccinodrome Bachelot.

 

Béats d’admiration devant les vaccinodromes Bachelot, certains idiots utiles comme Jean-Luc Mélenchon accompagnèrent la manœuvre, probablement incapables de saisir que ce n’était pas aux pieds du peuple, mais aux pieds des assureurs que le politique comptait déposer ce magistère.

24/12/2010

Comment la santé devint rentable... (8)

530467300.jpg
Christian Saout, Président du CISS, adepte du dérapage poujadiste.

 

Dans ce climat de désespérance générale des soignants, de colère des malades, le pouvoir s’attacha les services d’associations de patients « représentatives » comme le CISS® en les finançant à 75%. Pour s’assurer leur fidélité, on leur fit miroiter un avenir radieux, où grâce à l’éducation thérapeutique, on pourrait enfin se passer de médecins.

presentation_loi_HPST2.png
Christian Saout, soutien fidèle de la loi HPST, lors de sa présentation.

Cela permettait dans les média de faire circuler des trublions bobo toujours prêts à donner le coup de pied de l’âne aux professionnels de santé, jamais assez présents, jamais assez dévoués, tout en soutenant à bout de bras les ministres, fussent-ils les plus obscènement incompétents que le Terre ait porté.

saoutdecore.jpg
Christian Saout, décoré de la Légion d'Honneur. Encore un point commun avec Michel Chassang.

Confrontés en 2009 à une campagne vaccinale aussi calamiteuse sur le plan scientifique que sur le plan financier, ces « représentants », comme les dirigeants de certains syndicats « réformistes » fermèrent courageusement leur gueule, concentrant leur tir sur les généralistes, accusés de vouloir vacciner leurs patients par appât du gain.

260328.jpg
François Chérèque, expert sarko-compatible de la vaccination H1N1

Ils évitèrent ainsi à Roselyne Bachelot-Narquin et à Nicolas Sarkozy d’avouer clairement qu’il ne leur était pas venu un instant à l’idée de baser un plan pandémique sur une espèce dont ils organisaient la disparition.

 

debat-cochon-sur-grippe-porcine-L-1.jpeg

23/12/2010

Comment la santé devint rentable... (7)

front-34-image-275298.jpeg

 

En 2007, Nicolas Sarkozy, frère de Guillaume, arriva au pouvoir et se lança dans la « responsabilisation » des cancéreux et des diabétiques en instaurant des franchises sur les soins.

 

arton1316.jpg

La même année, Denis Kessler, ex-directeur général d’AXA® et ex-vice-président du MEDEF le félicitait de ses réformes : « Il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! »

collabo.jpg

 

22/12/2010

Comment la santé devint rentable (6)

Guillaume_Sarkozy.jpg

Guillaume  Sarkozy, frère de.

En 2006, à sa prise de fonction, Guillaume Sarkozy déclarait être « fier de prendre la direction de Médéric®, un acteur historique majeur de la protection sociale...

MalakoffMederic.jpg

Mon ambition est que Médéric® relève les défis des réformes à venir qui transformeront profondément l'intervention des acteurs complémentaires, notamment dans le domaine de la santé, pour jouer un rôle de premier plan dans l'amélioration des services de protection sociale

 

1130361.jpg

21/12/2010

Comment la santé devint rentable... (5)

sfu_1.jpg

 

Dans le même temps, à l’hôpital, se mettait en place la tarification à l’activité. Les directeurs d’hôpitaux, eux aussi nommés par le pouvoir politique, inculquèrent au personnel soignant la culture du résultat. Rapidement, les vieux, les sans-grade, les malades atteints de pathologies complexes et nécessitant, outre des explorations médicales, du « temps soignant », furent refoulés de l’hôpital, pour des raisons d’équilibre budgétaire.


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu