Avertir le modérateur

09/10/2011

Christine Boutin se farcit le Béarnais ( NSFW)

Dans la série "Non mais vraiment on n'en a rien à péter", mesdames et messieurs, Christine Boutin... ( applaudissements polis mais circonspects).

Christine Boutin se présente aux Présidentielles de 2012.

Si, si.

Ne sachant pas trop comment faire parler d'elle, Christine Boutin se confie à Paris-Match, d'Arnaud Lagardère ( comme les missiles). Et pour casser son image de femme rigide, elle se dévoile toute entière ( si si, je vous avais prévenu, c'est pas pour les enfants, Not Safe For Work) :

" A la maison, dans l'eau, ma philosophie, c'est zéro vêtement. J'aime être nue, libre de mes mouvements."

Christine Boutin aime être nue. Passés les premiers mouvements de panique dans la salle, l'information, si tant est que c'en soit une, a fait le tour des rédacs, des blogs, puis la Christine est allée retrouver son point d'étiage à 1,19% des suffrages.

Remarquez, je ne devrais pas me moquer, mais remercier la dame. Toute voix de droite chopée au convulsif de l'Elysée, c'est une chance pour la France de le voir éliminé dès le premier tour.

Mais ça n'a pas suffi à Christine B. Il lui fallait marquer plus encore les esprits, et, si possible, éviter cette-fois d'envoyer un pourcentage non négligeable d'esprits faibles à l'asile d'Arkham pour ne pas rogner encore plus sa base électorale. Donc après de longues hésitations, d'interminables meetings avec son staff de communiquants, plutôt que de sortir sa sextape, Dame Christine a décidé de se farcir le Béarnais.

Non, non, ne paniquez-pas, je sais que ça peut prêter à confusion, mais rassurez-vous, ça n'a rien de sexuel.

Simplement, pour "exister" au centre du néant, Christine a décidé de tailler des croupières aux autres candidats potentiels qui pourraient lorgner sur les voix du centre. Elle est donc partie dans une diatribe hallucinante contre François Bayrou, accusé de pratiquer, je cite, la politique de la terre brûlée. Et d'avoir détruit, avec ses petits bras, l'école et la démocratie chrétienne. 

François Bayrou, le bien connu bolchevik au couteau entre les dents. François Bayrou, dont la Légende narrée de yourte en yourte faisait tourner le lait des yacks les plus endurcis et collait d'incoercibles diarrhées sanguinolentes au jeune Gengis Khan. François Bayrou, la mort incarnée. Votre pire câûchemââââr.

Mais faut arrêter, Christine. Faut arrêter. Parce que question politique de la terre brûlée, question destruction de l'école, de la république, de la société française, à la différence de Borloo, qui se sentait d'y aller mais qui ne s'y sent plus, de Hervé Morin, traître, et de toi, naïade affriolante et ô si politiquement incorrecte... on peut reprocher beaucoup de choses à Bayrou François, probablement, mais lui n'est pas allé à la soupe, n'a pas grenouillé dans un gouvernement Fillon pendant qu'on chassait les Roms et qu'on coursait les parents et les enfants pour les renvoyer en charter et faire du chiffre. François Bayrou ne s'est pas, que je sache, assis en conseil des Ministres avec des Besson et des Hortefeux. 

Alors faut arrêter, Christine. Tu serais moins ridicule en te promenant toute nue.

Mais préviens, quand même. 

2042.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu