Avertir le modérateur

22/09/2011

Knock Knock... il y a quelqu'un?

jouvet_knock.jpg

 

Lorsque la poussière retombera sur les "médicaments anti-Alzheimer", lorsqu'il sera enfin avéré que leurs effets indésirables graves ne sont contrebalancés par aucune efficacité réelle, on ne trouvera plus personne pour les défendre, ou même se souvenir en avoir prescrit.

Ce fut déjà le cas avec le Mediator, et avec le Vioxx, ce sera le cas demain avec le Protelos.

Les grrrrands spécialistes poussent des hauts cris, puis se terrent, rasent les murs, se font oublier un temps. Et pour les lanceurs d'alerte, c'est l'écoeurement, à chaque fois, de voir comment le système prend les mêmes et recommence...

Mais ne soyons pas triste, même au milieu de ce marasme il y a de quoi rigoler un peu. Ainsi l'innénarrable Dominique Dupagne a t'il déniché un document fort intéressant sur le confrère qui a pondu dans le Monde son plaidoyer pour la sauvegarde de la filière gériatrique, en vilipendant les "confrères médiatiques" et la revue Prescrire, qui mettent en doute l'utilité des médicaments anti-Alzheimer.

http://www.atoute.org/n/article227.html

A défaut de notoriété médiatique, on y apprend que les conférences du confrère sont sponsorisées par d'émouvants mécènes, en toute transparence. Rappelons que tout médecin intervenant sur le domaine du médicament dans un média grand public ( genre... les colonnes du Monde... ) est sensé révéler ses éventuels liens d'intérêt. C'est la loi, que voulez-vous... et ce serait plutôt utile pour savoir d'où on parle, et de qui on se fait, éventuellement, le porte-voix.

Rappelons pour enfoncer le clou qu'à l'heure actuelle, la Commission de Transparence ( excusez-moi, j'ai failli m'étouffer de rire) a refilé aux seuls industriels ses conclusions, pour leur permettre de se défendre, j'imagine. D'où la vertueuse levée de boucliers des grrrands spécialistes...

Je clôturerai aujourd'hui avec ce post d'un petit généraliste à 23 euros. Seul dans son coin il remarque que le chiffre des patients atteints de la maladie en France lui semble artificiellement gonflé, et il décrypte la manip. Ne vous inquiétez pas. Il n'est pas expert, il n'émarge pas à la HAS, il ne dîne pas avec Servier ( Grosselime non plus, paraît-il) et donc de son témoignage personne n'aura rien à foutre. On ne va tout de même pas écouter un enfant de cinq ans qui crie que le monsieur est tout nu, alors même que tous les conseillers admirent les oripeaux du roi...

"Le nombre de patients atteints de maladie d'Alzheimer n'est pas du tout
connu et on nous bassine avec un nombre variant selon les journalistes
de 850 000 à 1 000 000.
Or il n'y en a "que" 350 000 environ admis en Affection Longue Durée pour ce motif...
N'y a-t-il pas un problème?
Nos chercheurs se basent pour les estimations plus hautes sur l'étude
Paquid qui a un biais majeur, c'est qu'elle a supposé que le taux
d'hospitalisation des patients atteints d'un Alzheimer ne différait pas
de celui des autres patients. Or cela et faux. Nous hospitalisons plus souvent, plus
facilement un patient dont les fonctions cérébrales sont détériorées car
il ne pourra pas gérer le traitement en ambulatoire pendant une
infection par exemple. Donc le jour du comptage de Paquid, il est
possible que les patients atteints de cette démence aient été plus présents
dans les hôpitaux, proportionnellement, que les autres patients.

Il y a deux ou trois ans une étude du réseau Sentinelle nous demandait
le nombre de patients Alzheimer dans notre patientèle et en concluait...
qu'on ne savait pas les diagnostiquer car on en avait moins que ce que
l'étude prévoyait.
J'avais eu de longues discussions avec les auteurs de l'article sur
cette possibilité mais ils n'en ont pas démordu, si on en a moins dans
nos cabinet que les prévisions, c'est qu'on ne sait pas les
diagnostiquer et qu'il faut donc envoyer tous les vieux en consultation
mémoire....

A ce propos, le chercheur ne savait pas qu'un MMS ou d'autres tests de mémoire se
pratiquaient couramment dans un cabinet de MG...

Un stage en MG de ville devrait être obligatoire pour tous les PU-PH. ( praticiens hospitaliers)"

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu