Avertir le modérateur

15/09/2011

Pute pour le Cac 40...

Quelques jours de vacances. J'achète Le Monde, face à la plage. Une faiblesse passagère.

"Marchés affolés, politique impuissante" éditorialise l'éditorialiste.

Un petit mot sur les économistes, " de tout poil, hier conseilleurs sentencieux, désormais dépassés par les évènements et réduits à déplorer "l'irrationalité des marchés".

C'est l'éditorialiste qui italise, parce qu'on sent poindre son agacement. Devant ces économistes si volages, hier bien appliqués à lécher la raie des marchés, aujourd'hui faisant la moue de peur d'être éviscérés en place publique par les petits épargnants qu'ils ont grugé avec tant de morgue pendant des années. 

Et il continue, l'éditorialiste: "Au-delà des manoeuvres intéressées et des spéculations irresponsables, ceux-ci ( les marchés, faut suivre, sinon ça sert à rien...), pourtant, ne font que rappeler aux autorités politiques les deux défauts congénitaux de l'euro..." et bla et bla et bla....

Je lis ça, je m'arrête sur "irresponsables". Parfois il suffit d'un mot. D'un coup, tu réalises que pour l'éditorialiste du Monde, il existe des spéculations responsables. Tu tiques. 

Et tu réalises que ce que tu es en train de lire, c'est, somme toute, une laude appuyée au bon sens ( ah, le fameux bon sens des Eric Le Boucher et Jean-Marc Sylvestre...) des marchés, qui ne font que rappeler aux politiques, etc...

Voilà. C'est ça. Quand t'es "les marchés", c'est un peu comme pour Le Pen et De Villiers dans les années 90-2000, tu fais rien qu'à te heurter au politiquement correct alors que tu fais rien que rappeler, etc...

Le Monde. Quotidien Vespéral des Marchés, comme on dit du côté d'Acrimed.

Le Monde, qui page après page, pathétique crobard de Plantu après pathétique crobard de Plantu, t'explique que va falloir être sérieux maintenant et accepter l'austérité que t'impose la finance parce que "There Is No Alternative". 

Le Monde. Avant la poubelle, tu feuillettes distraitement, et tu tombes sur le cahier  Mode Hommes, le genre de truc qui provoque une discrète érection barbichue à Laurent Joffrin. Et en couv, sous l'intertitre "Un eldorado à conquérir", on t'explique que "le marché de la mode masculine résisterait mieux à la crise". T'es trop ravi d'être mis au parfum, surtout quand, sous la photo du sous-Chabal en couv, tu tombes sur le prix de la montre portée par le gars en mocassins Burberry et kilt en laine noir KENZO ( prix sur demande). La montre? Une babiole à 21735 euros.

Et là tu te dis: enfin, les gars, vous ne pourriez pas au moins faire semblant de faire du journalisme, et pas la pute pour le Cac 40?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu