Avertir le modérateur

26/11/2010

Saloperie de Tories, faites gaffe

216233.jpg

 

Je voulais vous signaler un article lumineux découvert grâce à rezo.net

Pendant que l'autre taré s'agite ridiculement en premier plan et que le Parisien se livre à une longue inflation de François Fillon ( quatre pages que n'aurait pas renié Ceaucescu du temps de sa splendeur), l'action se déroule en coulisses, où les puissants, mandatés à coup d'enveloppes par Tata Lilianne et les banquiers ( te souvient-il de ce jean-foutre de Wauquiez allant tapiner les banques anglo-saxonnes il y a quelques mois?) tentent d'imposer de par l'Europe aux peuples une "rigueur" qui sert surtout à éponger les dettes des spéculateurs de tout poil.

 

L'article se nomme '"Quand les banques dissolvent les parlements..."

http://ellynn.fr/dessousdebruxelles/spip.php?article136

 

PS:

Le 17 Octobre dernier, alors que l'obscène coalition conservateurs-libéraux democrates au pouvoir en Angleterre allait annoncer des coupes radicales dans les services sociaux, le Monde s'extasiait sous la plume délirante de Virginie Malingre, correspondante à Londres

Au Royaume-Uni, l'« austérité juste » de David Cameron pèse sur les plus riches

"Le premier ministre britannique s'efforce de protéger les plus démunis des conséquences d'une cure d'austérité budgétaire sans précédent.   La presse britannique, qui adore donner des surnoms, va parfois un peu vite en besogne. Ce n'est pas Ed Miliband, le nouveau chef du Labour, qu'elle aurait dû baptiser « le Rouge » mais David Cameron, le premier ministre conservateur, allié aux libéraux-démocrates au sein d'un gouvernement de coalition. Il ne se passe désormais plus une semaine sans qu'il décide de prendre aux riches pour protéger les pauvres en ces temps d'austérité budgétaire."

 

Robin des Bois, quoi.

Laurent Joffrin, le journaliste le plus bête de France, l'homme qui coula Libé, renchérissait dans un de ces édito qui doivent ravir ses camarades du Siècle:

"Mais l’injustice de la réforme ( en France, NDLA) est évidente aux yeux d’une proportion large et stable de Français, qui soutient sans faiblir le mouvement de protestation. On en vient même à comparer avec les sacrifices demandés aux Britanniques par un gouvernement conservateur, en soulignant que David Cameron, lui, s’efforce de répartir équitablement entre les classes sociales les immenses efforts qu’il demande à son pays."

Dans la vraie vie, les étudiants anglais hurlent dans les rues :

http://www.liberation.fr/monde/11011149-saloperie-de-tori...

et on ne peut que les en féliciter.

PPS: Qu'on arrête de nous bassiner avec François Fillon. J'ai en horreur ces ultras qui croient masquer leur dureté envers le peuple derrière une mèche faussement rebelle. François Fillon, c'est le rêve mouillé des ultralibéraux, un type qui saccage le pays, ses infrastructures, ses services publics, en promettant du sang et des larmes, mais toujours pour les mêmes. Fillon, c'est le sarkozysme à visage humain, un leurre, une gigantesque supercherie. S'apercevant que leur incompétent leader pète décidément les plombs de manière trop voyante, nos amis les riches cherchent désespérement à nous vendre un autre de leurs larbins qui semble plus acceptable.

"Saloperie de Tories, faites gaffe!"

PPPS: J'ai fait l'erreur de qualifier Fillon d'ultraconservateur. C'est un lapsus. Fillon, "réformiste" à la botte du Capital, ne veut rien conserver de l'héritage de 1945.

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu