Avertir le modérateur

08/07/2010

"La grande affaire de mon quinquennat" par Bouffon 1er.

"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît".

Dans sa quête effrénée pour ne jamais démentir ce dicton de Michel Audiard, le bouffon élyséen, celui à qui on doit les franchises sur les soins et la responsabilisation des cancéreux, la destruction accélérée de l'assurance-maladie solidaire et de la médecine générale, sans oublier une campagne vaccinale H1N1 que le monde entier nous envie, le bouffon élyséen, donc, visitait hier un hôpital local et s'émeuvait de l'état de déréliction de la médecine libérale.

Jamais à cours d'une promesse non tenue, et apparemment "stupéfait" d'apprendre que les trois quart des nouveaux inscrits à l'Ordre des médecins dans le 77 choisissaient le salariat en établissement plutôt que la médecine de ville, sa ministre imbécile, son lot de contraintes administratives et de vexations... le bouffon promit de faire de "la question de la désaffection de la médecine libérale" "la grande affaire de (son) quinquennat".

Arrête de nous prendre pour des billes, bouffon.

La grande affaire de ton quinquennat, elle s'appelle Bettencourt.

images.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu