Avertir le modérateur

31/03/2010

Deux cons de piafs (10): laissés pour compte

birds10fb.png

30/03/2010

Deux cons de piafs (9): santé publique

birdsUG10f.png

29/03/2010

Sagesse populaire

" A partir de quarante ans, on a la gueule qu'on mérite", apparemment c'est au peintre impressionniste Edgar Degas que l'on doit ce dicton ressassé par la sagesse populaire.

 

Et effectivement...

 

1205039.jpg

 

quand on y songe...

 

fredericlefebvre.jpg

 

à partir d'un certain âge, les hommes portent leur âme sur leur visage.

Deux cons de piafs (8): Les experts

birdsUG9f.png

26/03/2010

La tourista

tourista.jpg


Quand les médias cesseront-ils de lécher l'entrejambe du pouvoir?

Ce larbinisme m'étonnera toujours.

L'économie s'effondre, le pays est en crise.

" Mais en France il y a aussi des français qui ne souffrent pas" rote discrètement Eric Woerth au micro, probablement au sortir d'un dîner avec ces anciens chouettes copains d'Arthur Andersen, ou ses potaux de quand il finançait les campagnes de Chirac, ou encore un p'tit restau avec son épouse, qui gère la fortune de Liliane Bettencourt.

Personne ne rebondit sur ce nouvel exercice de pathétique sarkolangue.

Pensez, toute la gent médiatique s'agite autour du petit corps déplumé du guignol de Ruquier. Christine Clerc couine dans Marianne qu'il faut sauver le soldat Zemmour, écrivaillon chétif dopé à la testostérone de synthèse, pour qui le pauvre maréchal Pétain  a été vilipendé ( par l'horrible intelligentsia politiquement correcte face à laquelle se dresse Zemmour tel Charles Martel sur ses ergots) pour le seul tort d'avoir attendu les américains en 40...

Nicolas Sarkozy se mange une féroce mandale et lâche le joujou-écologie pour tenter une opération de séduction envers des médecins libéraux excédés ( comme les hospitaliers) par la nullité de sa politique de santé, et le Quotidien du Médecin titre:

Nicolas Sarkozy s’empare de la médecine de proximité

La reconquista

En prenant acte de l’échec de sa majorité aux élections régionales, le président de la République a annoncé une grande concertation sur la médecine de proximité. Réponse à la désaffection électorale du corps médical ou aux récentes démonstrations de force des généralistes ? Le sort des médecins libéraux se retrouve élevé de fait au rang de priorité nationale.

Mais qui peut croire un instant à ces fadaises?

La reconquista, non mais franchement, ces mecs se regardent dans la glace???

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu