Avertir le modérateur

10/11/2009

Pendant une épidémie, la place des médecins généralistes est auprès de leurs patients

OrdreDeRequisition2.jpg

Certains préfets ont commencé à réquisitionner des médecins généralistes libéraux. Ces professionnels "non volontaires" sont requis pour procéder aux vaccinations antigrippales dans les centres dédiés.

Après avoir exclu les cabinets médicaux de la vaccination, ces réquisitions, en totale contradiction avec le plan de gestion ministériel qui stipule que l'activité de la médecine hospitalière et libérale doit être préservée lors de la pandémie, auraient comme conséquence de diminuer l'offre de soins primaires au moment où l'épidémie augmente sur tout le territoire.


Un médecin généraliste réquisitionné, c'est un cabinet médical vide, ce sont des patients qui se rendent aux urgences et les surchargent en pleine épidémie, c'est donc un non-sens en terme de soins primaires et une mise en danger de la population, car les médecins généralistes, outre la pandémie, prennent chaque jour en charge de nombreuses urgences.

Outre le fait que la réquisition devrait être, dans la loi, limitée aux crises sanitaires majeures, il est absurde et inconséquent de s'adresser aux médecins généralistes au moindre blanc dans le planning.

Union Généraliste demande au Ministre de l'Intérieur de rappeler les préfets à plus de sérénité dans la gestion de l'épidémie grippale.

Union Généraliste soutiendra, y compris juridiquement, tous les médecins généralistes qui trouveront plus efficace de soigner leurs patients dans leur cabinet médical plutôt que de déférer à des réquisitions, en contradiction avec les directives gouvernementales, pour assurer les vaccinations qu'on leur a refusé de gérer sur leur lieu de travail.

Union Généraliste contestera devant les tribunaux les arrêtés préfectoraux qui auront porté préjudice à la population en réquisitionnant les médecins généralistes non volontaires.

 

Communiqué du syndicat Union Généraliste ( les Généralistes de la FMF )

logo_UGe.jpg


Je rajoute simplement à ce communiqué, sans aller plus loin pour l'instant par manque de temps, qu'aucun pays européen n'a eu recours à des réquisitions pour la vaccination. Le plan vaccinal Bachelot, depuis la mise en place de centres de vaccination dédiés dispendieux qu'il faut maintenant remplir de force, parce que la Ministre " s'est appuyée sur le fait que les laboratoires lui ont dit qu'ils livreraient les vaccins en boîte multidose"( Le Généraliste, 11 Septembre 2009), jusqu'à la réquisition de professionnels de santé non volontaires dont la place est auprès de leur patientèle, fait chaque jour preuve de son incohérence.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu