Avertir le modérateur

15/04/2008

Ce que j'aime chez les sarkozystes...

C'est ce mélange de rouerie et d'extrême naïveté, qui leur laisse accroire que longtemps encore les Français vont rester dupes de la SARKOLANGUE, cette manière éhontée de démentir avec véhémence le lendemain ce qu'on énonçait avec une mâle assurance la veille.

 

 

72090fde375e166b81738e45ac8fce66.jpg

Ainsi j'attends avec impatience la prochaine sarkonnerie de Laporte, qui considérait dans « Sud Ouest Dimanche » du 5 Avril que l'intention des athlètes français d'arborer un badge appelant à «un monde meilleur» et représentant les anneaux olympiques au-dessous du mot France, à l'occasion des Jeux de Pékin, était: « tout simplement la meilleure des réponses possibles et surtout, une bonne solution. »

 

Le président du Comité national olympique et sportif français, Henri Sérandour, vient de récuser le port de ce badge, (que les nervis chinois tentaient d'arracher sur les vêtements des sportifs français lors du fiasco de la Flamme à Paris), en affirmant: «On ne peut pas mettre un badge pour la cause d'untel, un badge pour une autre cause.» Ben oui, mon gars, imagine qu’après-ça, les types se laissent vraiment aller et arborent le sigle de Nike, de Puma ou d’Axa sur leurs fringues, tu te rends compte la catastrophe ?

 

On appréciera à sa juste valeur la manière dont la Police Nationale française et les Compagnies Républicaines de Sécurité, celles que vous payez avec vos impôts pour qu'elles participent avec entrain au maintien de la paix sur le territoire, peuvent à l'occasion assurer le service après-vente du CIO auprès de la dictature chinoise, avec la bénédiction de la gendarmette de Saint-Jean de Luz, Michèle Alliot-Marie, qui n'y voit rien à redire.

 

On appréciera aussi les valeurs portées haut par le Comité national olympique et sportif français, qu'un slogan aussi anodin que « Pour un monde meilleur » semble terroriser.

 

Mais plus que tout cela, plus même que l'attente de la prochaine prise de position de Bernard Laporte, qui récemment fustigeait les manifestants qui en gênant le parcours de la Flamme portaient atteinte « aux valeurs que le sport dissipe... (sic) », c'est ce slogan de ravi de la crèche proposé par David Douillet qui me met en joie:

« Pour un monde meilleur », comme le dit mon fils de dix-sept-ans, c'est à mettre au même niveau que les fortes prises de position consensuelles de ces dernières années, du type « La guerre ça fait des morts », ou « Le racisme c'est pas gentil ». Sans blague, David, t'as trouvé ça tout seul? Tiens, il me reste un fond de pièces jaunes...

Conseil du jour: Le sarkozyste n'étant pas hyper-crédible lorsqu'il fait semblant de défendre des valeurs universelles, mieux vaudrait qu'il assume sa différence jusqu'au bout, en expliquant que le sort de ce monde de connards sans Rolex peut aller à l'abîme, il n'en a rien à foutre tant qu'il estime pouvoir trouver une place sur le yacht d'un ami. Ce serait rude, mais pour le coup on pourrait parler d'un vrai changement de style. Encore un effort, les gars, annoncez la couleur : « Pour un monde de merde »  

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu